Un retard justifié!

Plus d’une institution de la République doit passer au renouvellement des membres. Le processus accuse un retard qui attire attention.

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH), la Cour des comptes sont entre autres institutions concernées.

Mais ce retard se justifie.

M. Christian Trimua, ministre chargé des Droits de l’Homme et porte-parole du gouvernement avance comme raisons la crise sanitaire, l’état d’urgence et l’agenda hyper chargé de la récente session du Parlement.

Les institutions en question continuent par fonctionner normalement, sans que leur légalité soit remise en cause.

2 thoughts on “Un retard justifié!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Salutations de la Team afrikdepeche. Pouvons-nous vous aider?