La société Gandour apporte son soutien au projet “Miatronougnan”

Dans le cadre du projet ‘’Miatronougnan’’ du groupe Nana média culture, un atelier de formation, à l’intention d’une centaine d’artisans du secteur de la tresse et de la coiffure du Grand Lomé et d’Adéticopé, a démarré le 13 février 2023. L’organisation de cete activité, orientée sur la gestion des entreprises artisanales et le perfectionnement dans l’usage des produits capillaires ABC, UB, Brooklyn, est soutenue par la société ‘’Nouvelle Parfumerie Gandour’’en exécution de sa politique de responsabilité sociétale.

« Il faut noter que les produits capillaires ne sont pas des crèmes ou gels qu’on achète et qu’on met sur la peau comme bon nous semble. L’usage des produits capillaires doit respecter plusieurs techniques. Entre autres, il faut connaître leurs réactions chimiques, il faut bien étudier le type de cheveux avant de choisir le défrisant qui lui convient. C’est ce que nous avons décidé d’apprendre aux participants de cet atelier. C’est très important cette formation qui s’adresse, dans ce premier temps, aux patronnes des entreprises de tresse et coiffure. Elles deviendront ainsi des formatrices qui pourront former d’autres groupes dans les jours à venir. Aussi, c’est une formation qui va permettre à ces acteurs de la tresse et de la coiffure de veiller au bien-être de leurs clients, en sachant quel produit choisir conformément à leur nature », explique Moustafa Faour, directeur commercial de Nouvelle Parfumerie Gandour au Togo et au Bénin.

Un soutien qui réjouit fortement Ferdinand Afognon, directeur général du groupe Nana média culture.

« La Nouvelle Parfumerie Gandour se préoccupe sérieusement de la formation continue des gens qui utilisent ses produits. C’est à cause de la Covid-19, que ces dernières années, elle n’a pu faire cette activité. Donc, comme les activités ont repris, ils ont encore relancé les choses. Je tiens à leur exprimer mes sincères remerciements pour ce soutien », a-t-il indiqué.

Le projet ‘’Miatronougnan’’ a ciblé, dans son volet de renforcement de capacités, 1000 artisans du secteur de la tresse et de la coiffure.

Dans leur plan d’action, les organisateurs ont prévu toucher, après le Grand Lomé et Adéticopé, toutes les autres contrées du territoire pour apporter la même formation à tous les artisans du secteur de la tresse et de la coiffure.

9 thoughts on “La société Gandour apporte son soutien au projet “Miatronougnan”

  1. Hiya very nice blog!! Guy .. Excellent .. Wonderful .. I will bookmark your web site and take the feeds also…I’m happy to find numerous helpful information here within the put up, we’d like develop extra techniques in this regard, thanks for sharing.

  2. I have not checked in here for some time since I thought it was getting boring, but the last several posts are good quality so I guess I?¦ll add you back to my everyday bloglist. You deserve it my friend 🙂

  3. I like what you guys are up also. Such clever work and reporting! Carry on the excellent works guys I have incorporated you guys to my blogroll. I think it’ll improve the value of my website 🙂

  4. Hey there! This is my 1st comment here so I just wanted to give a quick shout out and say I really enjoy reading through your posts. Can you recommend any other blogs/websites/forums that go over the same topics? Thank you so much!

  5. Hi, I think your site might be having browser compatibility issues. When I look at your website in Safari, it looks fine but when opening in Internet Explorer, it has some overlapping. I just wanted to give you a quick heads up! Other then that, fantastic blog!

  6. Hey very nice site!! Man .. Excellent .. Amazing .. I will bookmark your web site and take the feeds also…I’m happy to find numerous useful information here in the post, we need work out more techniques in this regard, thanks for sharing. . . . . .

  7. I like this web site very much, Its a very nice spot to read and incur information. “Words are like leaves and where they most abound, Much fruit of sense beneath is rarely found.” by Alexander Pope.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Salutations de la Team afrikdepeche. Pouvons-nous vous aider?