Demain s’ouvre à Togoville Festimuz, un festival de Charl’ozzo

Togoville, petite ville pittoresque située près du lac Togo, accueille du 22 au 24 septembre 2023 le Festival africain de musique (Festimuz).

Placé sous le thème “Importance des rites et coutumes africains”, Festimuz, à en croire son promoteur, le réputé artiste togolais de la chanson, Charl’ozzo, vise à mettre en valeur nos traditions à travers le concert live.

Dieudonné Willa au Festimuz (Archives)

Outre la musique, Festimuz compte à son menu des danses chorégraphiques, des expositions artistiques, et bien évidemment une tournée pour une mise en relief du patrimoine touristique de Togoville.

Galvanisé par la joie apportée à chaque édition aux populations de Togoville et alentours dont Badougbe, Ekpui, Wogba et Vogan, Charl’ozzo, malgré des moyens limités dus à la faible mobilisation des sponsors, tient toujours allumé le flambeau de ce festival.

“On évolue avec les mécènes et certaines entreprises qui me font confiance… mais cette édition, il faut l’avouer, c’est compliqué”, déplore-t-il.

Trois jours durant, les amoureux de la musique et de la culture auront l’opportunité de vivre une expérience musicale immersive unique, en vibrant aux sons des tambours, des danses tradimodernes, le tout dans l’atmosphère magique qui enveloppe Togoville.

Originaire de Togoville, Charl’Ozzo, chanteur, auteur-compositeur-interprète compte redonner à sa terre natale tout ce qu’elle lui donné. Ce talentueux artiste compte au palmarès de scènes et concerts une prestation chorégraphique à Togoville devant feu Pape Jean Paul II lors de sa visite au Togo en 1985.

Charl’ozzo a débuté comme choriste avec le groupe Klossal, de la chorale Classic Spes and Gaudium avant de se mettre à son propre compte.

Open chat
Salutations de la Team afrikdepeche. Pouvons-nous vous aider?