Cinéma/ L’ ATAC lance la 8e édition du FESDOB

L’Association terre des arts et de la culture(ATAC) va allumer à nouveau ses projecteurs sur le cinéma togolais du 04 au 09 avril 2022 lors de la 8e édition du festival du Film documentaire de Blitta (Fesdob).

Face à la presse et aux professionnels du 7e art le 10 mars 2022 à l’Institut français de Lomé, les responsables du projet, ayant choisi comme thème ” Le cinéma du réel au service du développement” pour l’édition 2022, ont expliqué les objectifs, le chronogramme et les perspectives du projet.

Agenda riche

Au menu de cette nouvelle édition du Fesdob, les organisateurs auront à former 10 jeunes en prise de vue à travers une résidence d’une semaine dans la ville de Blitta, à mettre en compétition devant un jury international pendant 5 jours, 16 réalisateurs de films documentaires et à primer les 5 meilleurs. La décentralisation des projections de films dans 5 localités de la région est aussi inscrite sur la feuille de route.


Pour la déléguée du Fesdob, Mme Kossa Lelli Anite, cette 8e édition, annoncée sous les meilleurs signes contribuera encore une fois à l’éclosion du cinéma togolais: « Le Fesdob est un festival qui met en avant le cinéma du réel. Cette année, nous allons présenter des films, former et présenter plusieurs activités intéressantes autour du cinéma ».

Le Fesdob est pensé et conçu pour faire la promotion de la culture togolaise, promouvoir des films du terroir et internationaux. Cette nouvelle édition revêt une dimension éducative, et vise à amener tous à comprendre l’utilité des choses à travers des images et ce sera un moyen très fort pour changer des mentalités. « Le Fesdob s’évertuera par ses moyens à valoriser le cinéma togolais” soutient-elle.

Domaines de compétition

Les compétitions se feront par catégorie et le jury choisi pour l’occasion rendra bientôt officiels les différents domaines dans lesquels les candidats vont concourir.

Choix de Blitta

La ville de Blitta a été choisie par les initiateurs pour sa position géographique, sa culture et son histoire. Considérée comme le grand carrefour du Togo, où se croisent ceux qui viennent du sud et du nord du pays, la ville présente mille artifices pour faire briller le cinéma togolais.Elargir le champ des partenaires

Déjà en collaboration avec l’ambassade de France, et Canal+, les initiateurs du Fesdob lancent un appel à d’autres partenaires pour accompagner les multiples projets de l’ATAC en vue de rehausser le niveau du cinéma togolais et en faire un des géants du 7e art africain.

Triste nouvelle

Mais les dernières nouvelles ne sont pas bonnes. L’ATAC et la délégation générale du Fesdob sont endeuillées par le décès tragique de Jean Etonam Ahonto dans un accident de circulation alors que ce dernier conduisait une délégation à Blitta pour une activité en prélude au Fesdob. Présenté comme la cheville ouvrière de l’organisation, le défunt Jean, producteur et réalisateur, est emporté dans l’au-delà par sa vive passion pour le cinéma.


L’ATAC devrait, normalement, se donner les moyens d’organiser un grand festival cette année pour rendre un hommage mérité à Jean Etonam Ahonto, mort pour la cause du Fesdob.

3 thoughts on “Cinéma/ L’ ATAC lance la 8e édition du FESDOB

  1. It’s really a great and helpful piece of information. I’m glad that you shared this useful information with us. Please keep us informed like this. Thanks for sharing.

  2. Aw, this was a really nice post. In idea I wish to put in writing like this moreover – taking time and precise effort to make a very good article… but what can I say… I procrastinate alot and in no way appear to get something done.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Salutations de la Team afrikdepeche. Pouvons-nous vous aider?