VMB/Éclat du bien-être : un tourisme holistique pour la 3e édition, du 6 au 8 août

Composer avec la nature, découvrir le joyau du temple universel qu’est la forêt de Kouma-Konda, aller à l’encontre d’autres cultures et philosophies, se faire former dans le domaine de la biodiversité et du cosmétique, le menu au programme de l’édition 3 de « Éclat du bien-être » est richement concocté, et fait rêver déjà. L’événement, organisé par la Vallée des métiers de beauté (Vmb), se déroulera du 06 au 08 août 2021 dans les monts Kloto.

En collaboration avec la Fédération internationale Afrique et beauté (Fiab), la Vmb ajoutera encore une nouvelle page au livre du tourisme national et international. Des quatre coins du globe, viendront les amoureux du bien-être holistique qui, lassés des embarras urbains et du stress, viennent se ressourcer dans la guirlande des merveilles que dégagent les monts kloto.

La Vmb, dans le cadre de cette 3e édition de l’Éclat du bien-être réserve aux participants une pléthore d’activités épanouissantes, notamment des formations dans divers domaines comme la fabrication de gel de mains, dans la droite ligne de la lutte contre le covid 19.

Invitée de marque à cette nouvelle odyssée, la vice-présidente de la Fédération internationale Afrique et Beauté (Fiab), Mme Manon Aminatou. Elle mettra son expertise à contribution pour faire découvrir aux participants des plantes médicinales à usage cosmétique.

En prélude à l’Eclat du bien-être, un webinaire sera organisé le 04 août 2021 à 14 h (Togo), 16h (France) par Patrice Andre, président de la Fiab, sur la biodiversité et la recherche du bien-être. Patrice Andre est l’invité d’honneur sur ce thème au programme.

Pour le président de la Vmb, Éric Ametsipé, cette édition sera particulière et les fruits tiendront la promesse des fleurs.

” Nous irons aux monts Kloto pour tirer l’essentiel de la nature. Quand on veut le bien-être, il faut composer avec la nature. C’est pourquoi il est absurde aujourd’hui de détruire cette nature qui a tant à nous donner. Cette troisième édition sera riche en couleurs. Il y aura une conférence sur la biodiversité et sur les plantes à usage cosmétique. Nous aurons aussi un marathon de la biodiversité qui sera une marche où les participants découvriront la beauté et les atouts qu’offrent les monts Kloto. ” explique-t-il.

La Vmb, dans sa mission de protection de l’environnement, mettra en terre 4000 plants de moringa dans les monts Kloto.

Cette nouvelle édition, qui réunira les épris du tourisme et des produits tirés de la nature, dans le strict respect des mesures barrières, confirmera encore une fois l’impact de la vallée des métiers de beauté dans le domaine de la production locale au Togo et en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Salutations de la Team afrikdepeche. Pouvons-nous vous aider?