Suspension championnats D1 et D2 / Les clubs très remontés contre la décision tiennent à dérouler la journée 13 de la D1 Lonato, et aviser par la suite

Mal inspirée par les revendications crisogènes des acteurs de football de la Ligue des Savanes, la ministre des Sports et des loisirs, Dr Lidi Bessi Kama, décide maladroitement de la suspension temporaire des championnats de football masculin et féminin de D1 et D2.

Le courrier N°150/MSL/CAB/24 porteur de cette information ahurissante, daté du 09 février 2024, est vite devenu viral sur les réseaux sociaux, suscitant incompréhension et moult interrogations.

“Qui veut encore tirer le football togolais dans l’abîme ?”, s’interroge un internaute.

Dans le fameux courrier, Lidi Bessi Kama, réputée pour ses décisions controversées, invite à une réunion d’échange, le jeudi 15 février 2024 à 10 heures, le président de la FTF et les représentants de la Ligue des Savanes.

Le timing de ce courrier est très discuté, d’autant qu’il est expédié le jour même où s’ouvre la journée 13 du championnat D1 Lonato.

En effet, ce vendredi 9 janvier, Kakadl et Semassi ont ouvert le bal, FC Espoir a posé ses baluchons à Kara pour en découdre avec ASCK demain samedi, et Gbikinti reçoit ce même jour AS Binah à Sokode. Les autres rencontres se déroulent le dimanche.

Plusieurs dirigeants de clubs contactés, mais préférant l’anonymat, fustigent avec véhémence cette décision de la ministre et tiennent coûte que coûte à jouer les matchs au programme de la journée 13.

“Nous allons initier une concertation des présidents de clubs en vue d’étudier les conclusions issues de la réunion d’échange convoquée par la ministre des Sports, et nous aviserons”, confie un président de club.

D’ailleurs la FTF, à travers un communiqué, vient de confirmer la tenue de la 13e journée de la D1 LONATO ce weekend.

“La Fédération Togolaise de Football souhaite informer le public, les acteurs et toutes les parties prenantes que les matches de la 13e journée de la D1 LONATO au programme ce weekend vont se dérouler sans aucun changement de calendrier”, dit le texte en substance.

Des étincelles d’une crise dont la responsabilité sera largement partagée par la ministre Lidi Bessi Kama si jamais la décision de suspension des championnats est maintenue.

 

 

Open chat
Salutations de la Team afrikdepeche. Pouvons-nous vous aider?