Faure, témoin de la mise en service à Lagos de Dangote Oil Refinery

Le chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé, était ce lundi 22 mai au Nigeria, aux côtés de ses homologues de la sous-région pour l’inauguration de Dangote Oil Refinery, la plus grande raffinerie à train unique au monde.

Dangote Oil Refinery est une imposante infrastructure pétrolière construite dans la zone franche de Lekki près de Lagos, la capitale économique du Nigeria.

Doté d’une capacité de traitement de 650.000 barils par jour, ce complexe industriel, installé sur une superficie de 2635 hectares, produira de l’essence, du diésel, du carburéacteur et bien d’autres produits pétroliers raffinés.

Il devra, à plein régime, avoir la plus grande capacité de raffinage de brut sur le continent africain, et répondre à l’ensemble des besoins des Nigérians; il disposera de réserves pour l’exportation. Ce vaste complexe comprend également une usine d’engrais d’une capacité de 3 millions de tonnes par an.

L’Afrique demeure la région la moins industrialisée, alors que le développement industriel reste la condition indispensable d’une croissance soutenue et inclusive. Mais ce défi n’engage pas que les États, le privé a une importante carte à jouer, ce que prouve si bien le richissime homme d’affaire, Dangote, avec cet ambitieux projet de raffinerie.

En répondant à une telle invitation, Faure Gnassingbé confirme ses grandes ambitions calquées sur l’industrialisation accélérée du Togo, 4e pays le plus industrialisé de l’Uemoa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Salutations de la Team afrikdepeche. Pouvons-nous vous aider?