Voirie urbaine / Kodjo Adedze supervise les travaux du PIDU à Kara et fait des recommandations

 

L’Etat togolais, à travers le ministère de l’Urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière (MUHRF), a ouvert de grands chantiers entrant dans l’exécution du Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU), destinés à améliorer la voirie urbaine dans plusieurs villes du pays. A Kara, les travaux concernent la construction du Pont de Kpèlèouwayi, long de 40 mètres, ses voies d’accès et connexes ainsi que l’aménagement et le bitumage de la voie reliant la rue bitumée de l’abattoir à la RN 19 au centre Don Bosco (1500 ml).

Le lundi 5 février dernier, le ministre d’Etat, Kodjo Adedze, en charge de l’Urbanisme a effectué une descente sur le terrain pour superviser l’avancement exact des travaux en vue de faire des recommandations nécessaires à l’organisation dans les meilleurs délais de la réception provisoire de ces infrastructures.

Le PIDU, initié par le gouvernement togolais appuyé par le Groupe de la Banque mondiale à travers un crédit, entend améliorer l’accès des populations aux infrastructures et services urbains de base à Lomé, Kara et Dapaong, et de renforcer les capacités institutionnelles des villes de Lomé, Tsévié, Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong.

A Kara, sur le chantier, le ministre d’Etat Kodjo Adedze a constaté de visu, que les travaux de construction de Pont et Chaussée connaissent à ce jour, un état d’avancement remarquable à l’ordre de 85, 07%. Quant aux aménagements connexes : la construction du coin repas de l’Ecole Primaire Publique de Kpèlèouwayi est achevée à 99% ; la construction de 90 ml de la clôture de la façade de l’EPP de Kpèlèouwayi longeant la voie en projet à 99% et la construction de 360 ml de clôture du marché de Kpèlèouwayi, achevée à 98%. La mise en œuvre totale de l’enrobé sur la chaussée sera finalisée le 11 février 2024.

Le ministre d’Etat a encouragé les acteurs directs à « gérer de façon rationnelle le temps pour une livraison des infrastructures dans les délais afin de faciliter la mobilité des populations ».

Aussi a-t-il réaffirmé la disponibilité du gouvernement à poursuivre des actions similaires dans toutes les autres communes du Togo pour un développement harmonieux et durable des villes conformément à la grande vision du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Pidabi Pawoubadi, maire de la Commune Kozah 1, a exprimé la gratitude de toute la population de sa commune au gouvernement togolais et au Groupe de la Banque mondiale pour la réalisation de ces importantes infrastructures. Sur la question de l’entretien régulier des ouvrages réalisés, il a rassuré de l’engagement de l’exécutif communal.

Open chat
Contactez-nous au besoin. (équipe afrikdepeche.tg)