Macron, le feu aux fesses, annule la visite d’État de Charles III

La première visite d’État à l’étranger du roi Charles III en tant que souverain était destinée à la France. Prévue depuis de longue date pour dimanche prochain, elle vient d’être reportée sine die, d’après un communiqué de l’Élysée.

Si Macron affiche un je-m’en-fichisme sur fond d’arrogance face à la colère du peuple après l’adoption de la réforme des retraites qui a donné lieu à des scènes de violences à travers tout le pays, le chef de l’État français n’est pas pour autant serein et imperturbable.

La preuve, le communiqué de l’Élysée justifie le report de la visite du souverain britannique par “l’annonce d’une nouvelle journée d’action nationale contre la réforme des retraites” prévue pour mardi, alors que le séjour de Charles III devrait prendre fin le mercredi.

Des heures très peu heureuses pour le dernier mandat de Macron, comparé par une députée à l’empereur Caligula, le pervers, resté dans l’Histoire comme l’un des pires tyrans de Rome.

La décision du report de la visite de Charles III est lourde et très dégradante pour l’image de la France à l’étranger et particulièrement en Afrique.

L’usage du 49.3 pour légalement violer la volonté du peuple est une brèche faite à la dictature dans la prétendue démocratie dont se vante tant l’Hexagone.

Rien de plus normal que les français bataillent dur pour un référendum destiné à sauter le verrou de cette disposition anarchique et anti-démocratique qu’est le 49.3.

Macron le feu aux fesses dans une France en feu, aura-t-il au final la hauteur, l’humilité et la lucidité nécessaires pour retirer sa fameuse loi sur la réforme des retraites?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Contactez-nous au besoin. (équipe afrikdepeche.tg)