Liberia : battu, George Weah admet sa défaite face à Joseph Boakai

Après dépouillement des votes dans plus de 99 % des bureaux, 49,11 % des voix vont à M. Weah et 50,89 % à M. Boakai.

Le président sortant du Liberia, George Weah, a admis, le vendredi 17 novembre dans la soirée, sa défaite à l’élection présidentielle de mardi face à l’opposant Joseph Boakai, alors que le pays est dans l’attente de la publication des résultats définitifs du scrutin.

« Ce soir, le CDC [le parti de M. Weah] a perdu l’élection mais le Liberia a gagné. C’est le temps de l’élégance dans la défaite », a déclaré M. Weah, ancienne gloire du foot élue en 2017, dans un discours sur la radio publique. « Les résultats annoncés ce soir, bien que non finaux, indiquent que [M.] Boakai a une avance que nous ne pouvons rattraper. J’ai parlé au président élu Joseph Boakai pour le féliciter pour sa victoire », a dit M. Weah.

Les résultats publiés vendredi par la commission électorale, après dépouillement des votes dans plus de 99 % des bureaux, donnent 50,89 % à M. Boakai et 49,11 % à M. Weah. M. Boakai bénéficiait d’un peu plus de 28 000 voix d’avance après que quelque 1,6 million de bulletins ont été dépouillés. Environ 2,4 millions de Libériens étaient appelés aux urnes mardi, mais aucune indication n’a été fournie jusqu’alors sur la participation.

 

Open chat
Contactez-nous au besoin. (équipe afrikdepeche.tg)