De larges consultations avant la relecture du texte portant nouvelle constitution, léger réaménagement annoncé du calendrier des élections

Le Président de la République, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, a accordé ce jour une audience au Bureau de l’Assemblée nationale. Cette rencontre républicaine fait suite à la demande du chef de l’État de procéder à une deuxième lecture de la loi de révision constitutionnelle votée le 25 mars 2024, en vue d’une nouvelle délibération de l’Assemblée nationale.

Le Président de la République, attentif à l’intérêt manifesté par les populations à l’endroit de cette importante réforme, et dans un esprit d’ouverture et de dialogue constructif, a encouragé les députés à rester à l’écoute de tous les acteurs concernés, en vue de tenir compte de toutes les contributions tendant à enrichir notre Constitution.

En réponse, le Bureau de l’Assemblée nationale a souhaité disposer de quelques jours pour engager de larges consultations avec toutes les parties prenantes de la vie nationale.

En conséquence, le gouvernement procédera à un léger réaménagement du calendrier des élections législatives et régionales initialement prévues le 20 avril 2024.

Ceci est un communiqué de presse de la Direction de l’information et de la communication

Open chat
Contactez-nous au besoin. (équipe afrikdepeche.tg)