Du nouveau / RTF, votre magazine de la fiscalité

La presse togolaise vient de s’enrichir avec un magazine dédié exclusivement à la fiscalité. La fiscalité constitue un instrument de politique économique pour l’Etat, qui en use et en abuse parfois d’une manière plus ou moins opportune ; elle est parallèlement un instrument de la politique de l’entreprise, qui a ses propres objectifs et sa propre rationalité. La fiscalité est devenue, sans conteste, un paramètre nécessaire de la gestion de toute organisation, mais elle reste pour beaucoup un mythe, une matière complexe, un fouillis inextricable. RTF se donne comme vocation de simplifier la fiscalité et de permettre à quiconque de comprendre ou de maîtriser les concepts économiques et fiscaux.

Le marché de la presse est aujourd’hui une véritable fourmilière de journaux dont la plupart sont généralistes, ce qui génère ce qu’on peut appeler l’overdose de l’information. Et le public se perd souvent dans ce flot effervescent d’informations déversées à la vitesse de l’éclair par les médias.

La presse thématique ou spécialisée est perçue aujourd’hui comme l’un des meilleurs outils pour capter l’auditoire et le lectorat. Elle est réputée apporter des réponses précises aux populations dans des domaines précis et prisés. La Revue Trimestrielle de la Fiscalité (RTF) s’est, dans cette logique, donné comme vocation le traitement des sujets consacrés exclusivement à la fiscalité. L’éditorial de ce premier numéro titré “Démythifier la fiscalité” est très explicite à propos.

RTF veut extirper la fiscalité du jargon complexe des initiés pour en assurer la diffusion et la consommation par la grande masse.

“Si sous d’autres cieux, la pression concurrentielle rend l’exercice assez périlleux, en Afrique et aussi paradoxal que cela puisse paraître, c’est plutôt le vide et l’absence de publications spécialisées qui compliquent la démarche. Et puisque notre cher continent baigne dans les paradoxes et s’en accommode, nous avons décidé de percer les murs du pessimisme et nous engager dans l’aventure”, signe Adanlape Lolonyo Kwami, le directeur de Publication de RTF dans son éditorial.

Caeco fisc, cabinet d’audit d’expertise comptable et fiscale, qui assure la publication du magazine, accomplit la même mission déjà, à travers le concept Vendredi de la fiscalité qui lui permettait de former les professionnels des médias sur la fiscalité. Avec RTF, Caeco Fisc veut élargir donc sa cible. RTF est un magazine de 32 pages, tout en couleurs.

L’équipe de la rédaction de ce magazine est composée de journalistes professionnels, de juristes et d’experts en fiscalité, avec comme collaborateurs des professeurs d’université et des praticiens confirmés. L’équipe compte également des correspondants dans les 8 pays de l’Uemoa, pour un début. Ce qui augure de la qualité et de la profondeur des articles publiés. Le premier numéro 001 Avril-Juin est gratuit.

En termes de contenu
Dans ce premier numéro, nous faisons le décryptage et le commentaire des nouvelles dispositions de la loi de finances, gestion 2021 au Togo. Nous passons au peigne fin les modifications qui portent essentiellement sur des ajustements techniques, la mise en conformité avec la règlementation sous régionale, l’allègement de la charge fiscale et l’élargissement de l’assiette fiscale. Cet article présente de manière détaillée les anciennes dispositions et les nouvelles dispositions de cette loi avec des commentaires explicatifs des experts.

Après cela, un zoom est fait sur le traitement fiscal du crédit-bail au Togo. Après la définition, l’article montre comment le processus du crédit-bail est matérialisé, et renseigne les lecteurs sur les dispositions légales à maitriser avant de s’engager dans l’acquisition de ses biens par le crédit-bail.

Nous avons abordé aussi un sujet important, il s’agit de la digitalisation de la gestion fiscale au Togo, une matière novatrice. Vous savez bien que le Togo s’est engagé, depuis la mise en place de l’OTR en 2014, dans une démarche devant conduire à la digitalisation de la gestion fiscale au niveau des deux régies financières, à savoir la douane et les impôts.

L’éclat de cette parution a particulièrement été rehaussé par un invité spécial, dans notre rubrique Entretien. Il s’agit de Pawumotom PLASSI, Chef section Taxe sur les véhicules à moteur (TVM) à l’Office togolais des recettes (OTR). Personne ressource, nous avons abordé avec elle la question de la Taxe sur les véhicules à moteur qui agite tant l’actualité ces derniers temps.

« La TVM est obligatoire », a-t-il martelé.

Pour recueillir un autre son de cloche sur la question de la TVM, nous avons donné la parole à un citoyen, du nom de Moise Gnofam Mani, un assujetti à la TVM, qui estime, pour sa part, que le gouvernement, gagnerait plus de milliards en réduisant le train de vie de l’Etat, plutôt que de miser sur la TVM.

Revue Trimestrielle de la Fiscalité, c’est l’incursion trimestrielle au cœur du droit fiscal togolais et africain lato sensu. Rendez-vous pris pour le N°002 Juillet-Septembre 2021.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Contactez-nous au besoin. (équipe afrikdepeche.tg)