UNATROT/ La page Aklisso Amah tournée sans remous, Koami Fambo nouveau président

S’il y a des défis à relever au sein de l’Union nationale des transporteurs routiers du Togo (UNATROT), c’est bien ceux de la modernisation et de la professionnalisation. Non ceux des guerres intestines insensées visant la calomnie d’un certain El Hadj Shérif Aklisso Amah, président sortant, crédité pourtant de la meilleure gouvernance de l’UNATROT depuis sa création. Malgré les pressions des uns pour un nouveau mandat, El Hadj Shérif Aklisso Amah a affiché une exemplarité remarquable en s’accrochant au respect strict des dispositions licites et tacites de l’Union, ouvrant la voie à sa succession dans des conditions qui n’offrent aucune chance aux aventuriers de prendre en otage la destinée de l’UNATROT.

Le 10e congrès ordinaire de l’UNATROT, après une houleuse bataille judiciaire, a été finalement organisé à Lomé, sans remous, le 12 novembre 2022 à l’hôtel Sarakawa, où El Hadj Shérif Aklisso Amah a eu le grand honneur de passer le flambeau de la présidence à Séna Koami Fambo, élu par consensus, pour un mandat de cinq (5) ans renouvelable une fois. Les travaux se sont déroulés sous le regard attentionné du ministre des Transports routier, aérien et ferroviaire, Affoh Atcha-Dedji, représentant le gouvernement, avec la présence des représentants des Unions sœurs du Mali et du Niger.

Séna Koami Fambo, ce natif de la région des plateaux, à qui le poste revenait de droit par application du principe de la rotation par région de la présidence, va continuer l’immense œuvre de son prédécesseur et ouvrir le chantier de la modernisation de l’UNATROT. « Le transporteur routier togolais face aux défis de la modernisation et de la professionnalisation », c’est d’ailleurs le thème retenu pour ce congrès de l’Union nationale des transporteurs routiers du Togo. Thème très révélateur, il trace déjà la marche à suivre pour la nouvelle équipe dirigeante. Pour atteindre cet objectif, le nouvel homme fort de l’UNATROT compte passer par la case des réformes. « Dans un premier temps, nous allons entreprendre une réforme pour assainir le secteur. Ensuite renforcer le partenariat public et privé, rassurer les partenaires de notre disponibilité pour un service de qualité », souligne Séna Koami Fambo, à chaud, juste après son élection devant la presse.

Tout en remerciant ses prédécesseurs pour le travail accompli et les autorités pour leur soutien, le successeur de Aklisso Amah nourrit « l’espoir qu’avec un engagement affirmé, la redynamisation du secteur des transports va prendre un réel coup d’accélérateur pour une envolée mémorable et un essor durable ». Il ne doute pas non plus de la capacité de ses membres à aller au bout de la mission. « Cette nouvelle mandature bâtie autour d’un projet de société, sera assurée par des chevronnés rompus à la tâche qui, pour la plupart au vu de leurs parcours professionnels, connaissent parfaitement les arcanes de notre organisation. Ce sont des personnes dont le mérite est reconnu de tous », a-t-il assuré.

Le secrétaire général, Dr Komlan Michel Tindano, représentant son ministre de tutelle lors de la clôture des travaux, a énuméré les défis à relever par l’équipe de M. Fambo. Ces défis qui vont du rajeunissement des parcs, la formation des acteurs, la lutte contre l’insécurité routière, la couverture sociale de tous les acteurs, la création d’une infirmerie dédiée à l’institution entre autres, ne seront relevés « efficacement qu’avec le concours de tous ».

Notons que les travaux proprement dits du congrès, qui ont consisté à la présentation des rapports d’activité et financier, ont abouti juste à l’élection du président de l’Union et de son vice-président, une traduction dans les actes des termes du procès verbal de conciliation intervenu le 28 octobre 2022 et homologué par la Justice, précisément le vice-président du tribunal de Lomé. Au nom de cette conciliation, les noms des autres membres du bureau, à raison de deux (2) par région, seront envoyés par le groupe des transporteurs. Le tout dans un délai de 15 jours à compter du jour du congrès.

A titre de rappel, l’UNATROT est créée depuis 1963 et se présente comme la faîtière des organisations syndicales des transporteurs routiers du Togo.

Séna Koami Fambo, nouveau président de l’UNATROT

4 thoughts on “UNATROT/ La page Aklisso Amah tournée sans remous, Koami Fambo nouveau président

  1. I like what you guys are up too. Such smart work and reporting! Keep up the superb works guys I have incorporated you guys to my blogroll. I think it will improve the value of my site :).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Salutations de la Team afrikdepeche. Pouvons-nous vous aider?