Publication scientifique / Dr Gnane Mouncaïla décrypte la cybercriminalité dans les villes africaines à partir de l’exemple de la ville de Lomé

Docteur en sociologie des TIC et du changement social, maître de conférences, Gnane Napo Mouncaïla signe une publication portant sur le thème : ” Comprendre la cybercriminalité dans les villes africaines : une analyse à partir de l’exemple de la ville de Lomé”. Le texte est l’un des Actes du Colloque international sur la problématique des villes nouvelles en Afrique : « Penser la ville africaine du futur pour panser la ville africaine d’aujourd’hui » organisé à l’Université Félix Houphouët-Boigny les 11,12 et 13 mai 2023.

Le résumé proposé par l’auteur

«Depuis quelques années, l’évolution des usages des TIC est impressionnante en Afrique. La fulgurante progression des usages de ces technologies numériques assez remarquable dans les villes africaines pour lesquelles elles constituent une aubaine, a aussi occasionné de nombreuses menaces. En effet, plusieurs analystes sont unanimes sur le fait que les usages détournés des objets numériques connectés ont contribué, ces dernières années, à amplifier le phénomène de la cybercriminalité à des proportions suscitant inquiétudes. Partant, notre propos s’inscrit dans une approche réflexive visant à élucider le phénomène dans les villes africaines à partir de ses manifestations dans la ville de Lomé afin de nourrir des recherches de solutions.

Pour ce faire, une démarche méthodologique basée sur l’exploitation d’un corpus documentaire portant sur le sujet et l’analyse qualitative des données issues des entretiens individuels avec les acteurs clés agissant dans le cadre de la sécurité cybernétique au Togo a été mobilisée. Il ressort de l’analyse que, malgré des évolutions, les cadres juridiques et institutionnels de régulation du secteur du numérique et de la sécurité se sont révélés inappropriés pour saisir ce nouveau phénomène criminel associé au numérique. Les dispositifs techniques et sécuritaires se révèlent aussi inappropriés et inefficaces pour assurer la sécurité des cybercitoyens et cyberconsommateurs dans des villes africaines en pleine expansion. Sur un autre plan, l’analyse révèle que le développement de la cybercriminalité est consécutif à celui du numérique qui offre aux criminels, de nouvelles façons d’obtenir des données personnelles de plus en plus disponibles avec l’hyper connectivité des populations. Cela cache en arrière-plan une certaine méconnaissance et parfois une naïveté des usagers en manque d’une éducation au numérique.

Le développement du numérique offre également de nouveaux supports pour fomenter des actes de cybercriminalité. Lutter efficacement contre la cybercriminalité dans les villes africaines reviendrait à prendre en considération les causes susmentionnées tout en développant une cyberdiplomatie visant à mutualiser les efforts entre pays africains, face à un phénomène transfrontalier.»

Précisons que l’article du togolais Gnane Napo Mouncaïla, enseignant à l’Université de Lomé, a été publié dans la prestigieuse Revue scientifique des Sciences de la Communication et des Arts ©Numéro spécial, n°001, décembre 2023, pp. 523-534. Sous la direction de André Banhouman Kamate Bassemory Kone.

Comme ouvrage, Dr Gnane a, entre autres, publié aux Editions universitaires europeennes, “Insertion socioprofessionnelle des personnes handicapées motrices: rôle de Handicap International à Lomé au Togo” (2012, 104 pages), il est auteur de plusieurs articles scientifiques, tels que : “ONG et contribution a l’insertion socioprofessionnelle des personnes handicapées motrices au Togo : rôle de handicap international à Lomé“; “Mutations politiques et médias : une analyse du nouveau paysage médiatique togolais“.

Open chat
Salutations de la Team afrikdepeche. Pouvons-nous vous aider?