Macky Sall… par la grande porte

Grande désillusion pour 475 maires et 37 présidents de conseil départemental, signataires d’une pétition en faveur d’une nouvelle candidature de Macky Sall. L’intéressé vient de prendre une décision plutôt éclairée, en renonçant sans ambiguité à un 3ème mandat qui nourrissait depuis des mois les tensions dans son pays, le Sénégal.

« Ma décision longuement et mûrement réfléchie est de ne pas être candidat à la prochaine élection de février 2024. Et cela même si la constitution m’en donne le droit. En effet, depuis la révision constitutionnelle de 2016, le débat juridique a été définitivement tranché par la décision du conseil Constitutionnel n°1-C-2016, du 12 février 2016. Je sais que cette décision de ne pas être candidat surprendra tous ceux et celles nombreux dont je sais l’admiration, la confiance et la fidélité sincère… », tranche-t-il.

Alioune Tine, fondateur du think tank sénégalais Afrikajom Center, spécialisé dans la défense des droits humains, a salué cette décision de Macky Sall et considère que c’est une sortie par la grande porte.

Dakar, sans aucun doute, comble de satisfaction, va dormir dans une nuit paisible pour se réveiller demain sous un soleil radieux.

L’autre bout du suspense reste l’éligibilité et la candidature de Ousmane Sonko à la prochaine présidentielle, lui qui est à mi-chemin entre la prison et la liberté dont il jouit depuis des semaines entre les murs de son domicile à la suite de sa condamnation par une justice inique.

Open chat
Salutations de la Team afrikdepeche. Pouvons-nous vous aider?