La course, une tradition respectée à la FIL

Activités sportives et commerciales, le mélange est une tradition parfaitement ancrée à Foire internationale de Lomé depuis 2015. Cette tradition a été de nouveau respectée ce 11 décembre à travers une compétition de course mettant en lice 100 jeunes athlètes hommes et dames, toujours une initiative du Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF Lomé).

Les hommes ont déployé leurs foulées sur une distance de 8,700 km en passant par, entre points, le carrefour Avenue Zio, l’Avenue de la foire, station Hédzranawoé, rond point Aéroport, Maison du Hadj, et le site du CETEF Lomé comme point de chute.

Du côté des dames, 4,200 km parcourus, passant par le carrefour Avenue Zio et Avenue de la foire, station Hédzranawoé, maison du Hadj et le même point de chute que les hommes.

Chez les dames, Matou Yawovi du club Agaza, EDUA Anivi du club Ouest JACK et EWARO Akossiwa du club J2A, sont classées respectivement 1ere, 2ème et 3ème. Makman Yoagbati, chez les hommes, franchit en premier la ligne d’arrivée, laissant loin derrière lui ses concurrents notamment ADJEYA Essodjenam du club RAC et BOKO Komla, du club EDAC en 2e et 3e positions, le tout sous le regard de YAKPEY Comla Nomadoli, Directeur par intérim du CETEF Lomé et, Dr James AMAGLO, Maire de la Commune Golfe 2.

“Mission accomplie. Je remercie les organisateurs pour l’opportunité qui nous est offerte”, a déclaré YOAGBATI Makman.

Les dix meilleurs athlètes, à l’issue de cette course ont été tous récompensés, un prix de consolation décerné à tous les autres participants.

” Cette activité sportive s’inscrit dans le cadre des objectifs fixés par le Gouvernement à savoir, lutter contre les maladies non-transmissibles telles que le diabète, l’hypertension artérielle et autres. Cela a également pour but de rechercher la culture de cohésion au sein de la population. Elle réunit tout le monde à savoir, les exposants, les visiteurs, le personnel du CETEF-Lomé, etc. ” a expliqué YAKPEY Comlan Nomadoli.

Quant au maire Dr James AMAGLO, ” Le sport donne la santé. Il est alors conseillé de le pratiquer. Nous avons beaucoup prié pour que la 17ème FIL soit une réussite et je crois qu’il faut rendre gloire à DIEU car les attentes sont comblées “.

Après le sport, les stands sont rouverts pour les activités économiques proprement dites, lesquelles drainent des milliers de clients au quotidien depuis le 30 novembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Salutations de la Team afrikdepeche. Pouvons-nous vous aider?