Jour J CAN : projecteurs du monde sur la Côte d’Ivoire

Les plus grandes stars du football africain sont présentes pour cette 34e Coupe d’Afrique des Nations CAF TotalEnergies, Côte d’Ivoire 2023.
Le pays des Éléphants est prêt à accueillir les cadors du football africain dès ce samedi 13 janvier.

Mohamed Salah, Sadio Mané, Victor Osimhen, Riyad Mahrez, Mohammed Kudus, tous seront au rendez-vous de la grand-messe de football.
Finaliste de la dernière édition, Mohamed Salah est en Côte d’Ivoire avec un esprit revanchard désireux de mettre enfin la main sur ce trophée qui ne cesse de lui échapper.

Le Sénégal, champion d’Afrique en titre, dispose d’une pléthore de talents comme le gardien Edouard Mendy et le défenseur Kalidou Koulibaly pour tenter de conserver sa couronne.
Cependant, le sélectionneur Aliou Cissé ne considère rien comme acquis : “Je pense que cette Coupe des Nations sera la plus difficile à gagner”.

Demi-finaliste de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™, le Maroc, se présente comme un sérieux prétendant au titre de 1976.
“Nous avons un entraîneur expérimenté en la personne de Walid Regragui et nous pensons que nous pouvons gagner”, a déclaré le milieu de terrain marocain Sofyan Amrabat, qui compte parmi ses coéquipiers des joueurs de renom comme Achraf Hakimi, Yassine Bounou et Azzeddine Ounahi.

De son côté, la Côte d’Ivoire, pays organisateur, vise un troisième sacre et pourra compter sur ses stars comme Franck Kessie et Jérémie Boga.
Le Ghana, quadruple vainqueur de l’épreuve, possède également un pedigree européen en la personne de Mohammed Kudus, la sensation de West Ham.

Après avoir été éliminée prématurément en 2021, l’Algérie lance l’ opération rachat en Côte d’Ivoire, toujours sous la houlette de Djamel Belmadi, avec Riyad Mahrez et Mohammed Amoura.
Les espoirs nigérians reposent sur Victor Osimhen, l’attaquant de Naples, sacré footballeur africain de l’année.

Le format à 24 équipes signifie que cette CAN CAF promet des scénarios spectaculaires comme seule cette compétition en a le secret.
Avec sept vainqueurs différents au cours des sept dernières éditions, le tournoi reste très ouvert.

“Je veux gagner cette compétition après en avoir été si proche à deux reprises”, a déclaré Salah, l’Egyptien, encore marqué par les défaites en finale avec les Pharaons en 2017 et 2021.
Qui sera donc sacré champion d’Afrique. Réponse le 11 février prochain.

cafonline

Open chat
Contactez-nous au besoin. (équipe afrikdepeche.tg)