Isabelle Ameganvi, polyandre, une dinguerie…

La célébration de la journée internationale des droits des femmes cette année au Togo a été gravement entachée par des propos pour le moins ubuesques de dame Isabelle Ameganvi en promotion scandaleuse de la polyandrie.

Ce 08 mars 2024, vice-présidente de l’ANC, adjointe au maire de la commune Golfe 4, Me Isabelle Ameganvi a profité d’une conférence-débat organisée par sa commune sur le thème : « Les stratégies et défis pour renforcer l’autonomisation financière des femmes », pour hisser éhontément, dans un ciel aux mœurs protégées, le flambeau de la polyandrie. C’était à travers ces propos rapportés par nos confrères de togobreakingnews :

“J’étais députée quand le code des personnes et des familles a été adopté à l’assemblée nationale. A l’époque, je faisais partie d’une organisation parlementaire internationale qui défend les couples. Là-bas, j’avais posé le problème. C’est-à-dire que pour qu’il y ait égalité parfaite entre les hommes et les femmes, il faut la polyandrie puisqu’il existe la polygamie” (sic).

De tous les pans et volets qui engagent les femmes togolaises dans le combat pour l’égalité des genres, seule la polyandrie intéresse au plus haut point Me Isabelle Ameganvi, qui visiblement y consacre toute sa force depuis qu’elle fut députée.

Une perception des choses qui heurte d’abord les consciences, avant de provoquer un choc culturel et au pire, qui pourrait favoriser une dépravation progressive des mœurs d’autant plus qu’au final, l’adultère deviendra un vice bien légalisé et légitimé. Carrément une dinguerie qui va effondrer les valeurs et vertus qui protègent les liens sacrés du mariage.

Heureusement, dame Isabelle Ameganvi, dans ce marécage nauséeux et nauséabond, semble patauger seule. Pour preuve, la réaction de la population féminine présente à la conférence-débat.

Dans un élan collectif, des huées et des récriminations tel un grondement de tonnerre pour rappeler à la juriste en perte de repères socio-culturels et de lucidité ses errements intolérables et indignes de la femme togolaise.

Quel type de société va nous fabriquer l’ANC une fois au pouvoir?

Polyandrie légalisée au Togo, une dinguerie. A Dieu ne plaise!!!

Note :  Polyandrie, c’est le fait pour une femme d’avoir plusieurs maris.
Polyandre : une femme qui a plusieurs maris

Open chat
Contactez-nous au besoin. (équipe afrikdepeche.tg)