Le Togo abrite le 1er festival des loisirs le 16 septembre 2022

Lidi Kédéka Bessi KAMA-GUMEDZOE, ministre des Sports et des Loisirs

Un festival des loisirs réunira le 16 septembre 2022 à Lomé, précisément au Stade de Kégué, les pays francophones membres de la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la francophonie (CONFEJES).

Ledit festival, qui sera à sa première édition, vise à créer à travers les loisirs un cadre de brassage et d’intégration des populations. Au programme de ce festival, trois principales composantes : des compétitions de loisirs entre les pays participants, des communications sur des jeux traditionnels et des activités récréatives. Trois pays dont le Togo seront retenus pour présenter un jeu traditionnel à travers une communication.

En ce qui concerne les compétitions, deux disciplines retenues à savoir les jeux de scrabble francophone et d’awalé feront l’objet d’un tournoi. Au registre des activités récréatives, des variétés de jeux et une soirée de divertissement. La soirée de divertissement aura lieu à l’hôtel Sarakawa, et sera marquée par des prestations de danses (contemporaine et folklorique), de contes…

11 pays sont attendus à ce rendez-vous, à savoir Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et le pays hôte, le Togo.

Les loisirs, faut-il le souligner, sont d’une importance capitale dans la vie de tout être humain, en raison de la dimension sociale et économique qu’ils revêtent. C’est pourquoi l’Assemblée Générale des Nations Unies, dans sa déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, a reconnu que : « tout homme a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée de travail et des congés payés périodiquement ». Le loisir n’est donc pas considéré comme un privilège mais comme un droit.

Aujourd’hui plus qu’hier, les Etats en développement sont bien décidés à donner une place de choix aux loisirs. Le Togo, en se proposant d’accueillir ce premier festival d’envergure internationale en partenariat avec la CONFEJES, affiche clairement sa volonté de promouvoir davantage les loisirs et au-delà, l’intégration et le brassage culturel entre les peuples.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.