Acram lance la 4e édition du Guide du café version française

Les participants réunis autour du ministre Kodjo Adedze


L’hôtel Sarakawa de Lomé a abrité le 27 mai 2022 la grande cérémonie du lancement officiel de la 4e édition du Guide du café version française.

Sous le haut-patronage du président togolais Faure Gnassingbé, l’Agence des cafés robusta d’Afrique et de Madagascar (Acram), en étroite collaboration avec le Centre du commerce international (Itc) a officiellement lancé le 4e Guide du café en langue française, qui succède à celui de 2012.

L’événement, riche en couleurs, a été marqué par la présence d’un parterre d’éminentes personnalités telles que le ministre chargé du commerce et de l’industrie, Kodjo Adedze, représentant du premier ministre togolais Victoire Dogbé, du président de l’Acram, Enselme Gouthon, du directeur de la division des programmes de pays de l’Itc, Ashish Shah, de l’économiste en chef Dr Denis Seudieu, représentant la directrice exécutive de l’Organisation internationale du café (OIC).

Présentation du Guide

Mme Sarah Charles, co-auteure du Guide du Café, 4è édition, a assuré sa présentation. Le nouvel ouvrage, publié sous l’initiative de Alliances for Actions du Centre de commerce international comporte 8 chapitres déclinés sous différentes thématiques. Choisi pour l’occasion, le chapitre 2, pour sa pertinence et son importance, a été amplement expliqué par l’auteure. Cette partie du livre est consacrée à la progression alarmante du changement climatique, qui conduit à la diminution des terres arables, avec pour conséquence une mauvaise production du café.
Outre cette thématique, Mme Sarah Charles a survolé d’autres chapitres, notamment la qualité du grain à la terre, le durable et la nouvelle donne, comment comprendre le marché du café, la transformation numérique.

Les auteurs ont insisté dans ce bel ouvrage sur une chaîne d’approvisionnement basée sur les valeurs, une nouvelle définition des données et des qualités, l’exploration de la numérisation en tant qu’outil pour une chaîne d’approvisionnement plus productive, efficace et équitable.

Contexte du lancement officiel de la 4è édition

L’importante place du café dans le dispositif commercial mondial n’est plus à démontrer. Produit dans plus de 50 pays et consommé à plus de 3 milliards de tasses par jour, le revenu annuel brassé par le café est estimé à plus de 200 milliards de dollars.

Pour le président de l’Acram, l’agence initiatrice du lancement officiel du Guide à Lomé, Enselme Gouthon, cette version française du Guide est un vecteur pour le triomphe du café en Afrique.

” La version française du Guide du Café est une étape importante pour la filière du café en Afrique. Cette source de connaissances et d’informations est un véritable outil pour le développement du café Robusta en Afrique, et pour la formation de la nouvelle génération d’acteurs africains du café. Ce guide accompagne le travail de l’Acram vers l’atteinte de ses objectifs” a-t-il expliqué.

Formation des participants et remise des certificats de formation

Outre la présentation du Guide, la cérémonie est marquée par la présentation de deux panels destinés à outiller les participants. Le premier panel, intitulé : «Faciliter un environnement propice au développement de l’industrie du café en Afrique” a ouvert un débat sur le rôle des autorités dans le développement de l’industrie du café en Afrique, tandis que le second panel s’est focalisé sur les stratégies à adopter pour un meilleur positionnement des cafés africains sur les différents marchés.

Le ministre Kodjo Adedze a représenté pour la circonstance la première Ministre

Des attestations ont été remises aux participants à la formation sur la gestion des kiosques à café, une initiative de l’Acram qui s’est déroulée à Kpalime le 23 mai 2022. Les récipiendaires représentent 8 pays d’Afrique, notamment le Ghana, le Liberia, la RDC, le Togo.

Satisfecit du gouvernement

Le ministre chargé du Commerce et de l’industrie, Kodjo Adedze, n’a pas tari d’éloges à l’endroit des auteurs du Guide, et a rappelé l’importance du café dans le commerce international.

” Le commerce international classe le café comme la première matière agricole la plus échangée en termes de volume dans le monde. Il est également la deuxième boisson la plus consommée de la planète. Vous convenez avec moi que nous ne pouvons qu’en faire un levier stratégique de développement. C’est pourquoi je salue l’initiative de la présente rencontre… Cette cérémonie est suffisamment riche de par la diversité et le contenu du programme. Je voudrais féliciter aussi les auteurs de cet ouvrage qui ont fait un travail formidable ” s’est-il réjoui.

Précision importante, cette 4e édition du Guide est disponible en français, en anglais, en espagnol, bientôt en portugais, et est gratuitement accessible en numérique et en papier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.